© Saint-Martin-de-Belleville

Restaurant Au Torè : cuisine de qualité et simplicité à la Belge

Publié le 08-07-2022

Idéalement situé sur le front de neige de Saint-Martin-de-Belleville, l’hôtel le Lodji et son restaurant Au Torè reçoivent leurs invités avec deux maîtres mots : hospitalité et sympathie. Bien loin des hôtels de chaîne, une atmosphère particulière se dégage du lieu.


Jean-Sébastien Prijot, chef restaurateur et pas uniquement, nous accueille avec énergie, sourire et simplicité. Entre deux préparations, il a accepté de répondre à quelques questions pour parler de son parcours et de la cuisine qu’il aime préparer.


Quel est ton parcours ?


“Je suis autodidacte, chef de cuisine gastronomique au départ mais mes passions pour l’événementiel et le monde de la fête m’ont naturellement guidé vers le service de traiteur. J’organise des événements en Belgique depuis plus de 10 ans. Je ne m’occupe pas seulement de la cuisine mais aussi de la gestion et de l’organisation de l’événement. Je me suis occupé de l’ouverture en arrivant ici, de l’hôtel et du restaurant avec René (Ndlr : René Baudinet, propriétaire du Lodji). Suite au covid l'ouverture a été reportée et nous avons ouvert cette année en décembre 2021.”

 

Jean-Sébastien Prijot, entouré de son équipe.© Saint-Martin-de-Belleville


Quel est l’état d’esprit de ta cuisine ?


“Au niveau de la philosophie du restaurant, on voulait s’accorder avec les envies de René. C'est-à-dire qu’il y a tout le luxe nécessaire mais ce qui est important chez nous c’est l’hospitalité, la sympathie. C’est un hôtel chic sympa et donc le restaurant est dans la même lignée avec des produits accessibles au niveau des goûts et des prix. La carte est axée sur des points différents, nous avons des plats signatures pour nos clients depuis des années que j’utilise aussi dans notre société de catering, des plats que j’aime cuisiner.”


Quel plat représente le mieux l’établissement ?


“Le gyosa de foie gras poêlé, composé de 17 ingrédients différents avec anguille fumée et groseilles de mer. Ce plat signature fait partie de notre cuisine fusion avec une influence japonaise.”

 

Gyosa de foie gras poêléGyosa de foie gras poêlé - © Saint-Martin-de-Belleville
Gambas grilléesGambas grillées - © Saint-Martin-de-Belleville
Cru de noix de St-JacquesCru de noix de St-Jacques - © Saint-Martin-de-Belleville
Côte de veau aux morillesCôte de veau aux morilles - © Saint-Martin-de-Belleville

 

Peux-tu nous parler de la cuisine fusion que vous pratiquez ?


“La cuisine fusion, c’est utiliser notre savoir-faire de cuisine française et l’allier avec des influences étrangères. C’est par exemple un gyosa de foie gras poêlé avec un jus miso pour l’influence japonaise et dessus on va travailler l’anguille fumée et le foie gras poêlé. Nous utilisons la technique de cuisine française avec des produits d’ici et une influence japonaise dedans.”


Jean-Sébastien et son équipe cuisinent aussi du curry de légumes et de volaille à l’influence thaïlandaise. Ils ont aussi à la carte des salades de bœuf au Tahini pour l’influence libanaise et un mini-barbecue pour avoir un côté Street Food.

 

Quand je regarde la carte, j’en suis fier.


Quel est l’état d’esprit de ta cuisine ?


“J’ai travaillé dans des restaurants gastronomiques avant, et quand je regarde la carte ici, j’en suis fier. On voulait plus d’accessibilité, avec des choses plus simples, vraiment ce qu’on aime manger aux sports d’hiver. Le plat à succès de la saison d’hiver est une côte de veau aux morilles.”


Un dessert à nous recommander ?


“Les tartes au citron meringuées. Nous les faisons de façon assez classique mais je trouve que c’est un dessert agréable. On a aussi un dessert chocolat noir, huile d’olive, fleur de sel et basilique qui est original, à tester aussi.”


Quelles sont les perspectives d’avenir ?


“Nous sommes vraiment ravis de la première saison, c’est pour nous une réussite au niveau du retour client et de la fréquentation. On se réjouit d’ouvrir cet été. Nous voyons que nous sommes dans le bon, notamment avec les plats fusion qui plaisent énormément. L’idée va être de pousser encore plus dans un service de qualité.”



Jean-Sébastien et René projettent de faire évoluer la cuisine, la décoration, le service et restructurer l’organisation pour faire encore mieux.

© Saint-Martin-de-Belleville

 

Tu préfères l’été ou l’hiver ?


“Au départ, c'est plutôt l’hiver qui me plaisait et ça fait deux ans maintenant que je viens ici et j’apprécie de plus en plus l’été. C’est vraiment génial. Il y a un côté liberté qu’on ne trouve nulle part ailleurs qu’à la montagne. Entre la nature, le canyoning et le rafting, le VTT et les grandes randos avec les chiens, c’est vraiment sympa.”


Dernière question, Belgique ou Saint-Martin-de-Belleville ?


“Saint-Martin-de-Belleville :)”

Voir le site du restaurant Au Torè

Toutes les actus en exclusivité

Abonnez-vous à la newsletter et recevez par email toutes les actualités et les bons plans de Saint-Martin-de-Belleville