Pour vous, on déroule le tapis blanc !

06 - Four banal

Dans la vallée des Belleville, chaque village possède son four à pain, ou four banal. Toutes les familles du village pouvaient bénéficier de cet équipement collectif, pour des fournées aux règles bien codifiées.

Le four était géré par les villageois et leur représentant légal, ici nommé le Procureur. Celui-ci avait la charge de l'entretien du four, mais aussi de la fourniture de bois pour l'allumage.
Les familles se retrouvaient à la "confrarie", un local situé à proximité, pour y pétrir la pâte, en terminant le pétrissage, comme le veut la tradition, avec les pieds. La pâte, composée de seigle, d'eau, de sel et de levain, était façonnée en boules ou en couronnes. Chaque famille pouvait apposer sa marque sur le pain avant de l'enfourner. On faisait cuire de grandes quantités de pains, environ toutes les trois semaines en hiver, et à intervalle plus proche en été. Le four pouvait rester en chauffe trois jours d'affilée pour répondre aux besoins du village.
Si le four de Saint Martin ne fonctionne plus aujourd'hui, certains fours des villages alentours sont parfois allumés, pour des fêtes particulières. Vous profiterez de fournées traditionnelles au village de Praranger en juillet et le 15 août.


73440 Saint-Martin-de-Belleville

Localiser
Ajouter à ma brochure
Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Gratuit.

Equipements
  • Parking à proximité
Services
  • Animaux acceptés
Réserver

Afin d'améliorer votre expérience utilisateur et augmenter la qualité de notre service nous utilisons des cookies pour réaliser des statistiques, intégrer le partage des réseaux sociaux et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus